golgoth 67

vendredi 19 mars 2010

Bilan ciné 2009

avatarbenjamin_buttongran_torinoinglorious_basterdsthe_wrestler

the_boxles_noces_rebellesdistrict_9slumdog_millionairela_haut

oss_117_rioun_propheteantichristbons_baissers_de_brugesmorse

bronsonle_1er_jour_du_reste_de_ta_viesin_nombrewatchmenterminator_renaissance

LES TOPS

35225446_p

AVATAR de James Cameron

L'ETRANGE HISTOIRE DE BENJAMIN BUTTON de David Fincher

GRAN TORINO de Clint Eastwood

INGLOURIOUS BASTERDS de Quentin Tarantino

THE WRESTLER de Darren Aronofsky

THE BOX de Richard Kelly

LES NOCES REBELLES de Sam Mendes

DISTRICT 9 de Neil Blomkamp

SLUMDOG MILLIONAIRE de Danny Boyle

LA-HAUT de Pete Docter, Bob Peterson

OSS 117 : RIO NE REPOND PLUS de Michel Hazanavicius

UN PROPHETE de Jacques Audiar

ANTICHRIST de Lars Von Trier

 

LES RÉUSSITES 

35225738_p


BONS BAISERS DE BRUGES de Martin Mcdonagh (2008)

MORSE de Tomas Alfredson

BRONSON de Nicolas Winding Refn

LE PREMIER JOUR DU RESTE DE TA VIE de Rémi Bezançon (2008)

SIN NOMBRE de Cary Fukunaga

WATCHMEN de Zack Snyder

TERMINATOR RENAISSANCE de McG

LOOKING FOR ERIC de Ken Loach

BIENVENUE A ZOMBIELAND de Ruben Fleischer

DEMINEURS de Kathryn Bigelow

PUBLIC ENEMIES de Michael Mann

VERY BAD TRIP de Todd Phillips

MARY ET MAX de Adam Elliot

LA ROUTE  de John Hillcoat

THE READER de Stephen Daldry

RACHEL SE MARIE de Jonathan Demme

MIDNIGHT MEAT TRAIN de Ryuhei Kitamura

LA   DERNIERE MAISON SUR LA GAUCHE de Dennis Iliadis

UNE AFAIRE D'ETAT de Eric Valette

POUR ELLE de Fred Cavayé (2008)

LES INSURGES de Edward Zwick

FROZEN RIVER de Courtney Hunt

LES TROIS ROYAUMES de John Woo

STAR TREK de J.J. Abrams

PONYO SUR LA FALAISE de Hayao Miyazaki

LA TOUR AU-DELA DES

NUAGES de Makoto Shinkai (inédit)

BATTLE FOR HADITHA Nick Broomfield (2008)

TRAHISON de Jeffrey Nachmanoff

JUSQU'EN ENFER de Sam Raimi

THE SIGNAL de David Bruckner, Dan Bush, Jacob Gentry (inédit)

EH MEC ! ELLE EST OU MA CAISSE ? de Danny Leiner (2001)

BRÜNO de Larry Charles

DOROTHY de Agnès Merlet (2008)

UN MARIAGE DE REVE de Stephan Elliott

L'ENQUETTE de Tom Tykwer

JEUX DE POUVOIR de Kevin MacDonald

AWAY WE GO de Sam Mendes

DANS LA BRUME ELECTRIQUE  de Bertrand Tavernier

LE SOLISTE de Joe Wright (inédit)

NUMERO 9 de Shane Acker

DONNIE BRASCO de Mike Newell (1997)

FAUBOURG 36 de Christophe Barratier (2008)

(500) JOURS ENSEMBLE de Marc Webb

 

LES SYMPATHIQUES

35231541_p

 

TRICK 'R TREAT de Michael Dougherty (inédit)

FRANGINS MALGRE EUX de Adam McKay (2008)

G.I. JOE – LE REVEIL DU COBRA de Stephen Sommers

TIMECRIMES de Nacho Vigalondo (inédit)

ULTIMATE GAME de Mark Neveldine, Brian Taylor

HYPER TENSION 2 de Mark Neveldine, Brian Taylor (inédit) 

ANGES ET DEMONS de Ron Howard

ESPION(S) de Nicolas Saada

CLONES de Jonathan Mostow

VOLT de Chris Williams, Byron Howard

LOL de Lisa Asuelos

L'ABOMINABLE VERITE de Robert Luketic

ESTHER de Jaume Collet-Serra

THE BROKEN de Sean Ellis (2008)

LASCARS de Albert Pereira Lazaro, Emmanuel Klotz

SEX ADDICT de Frank Henenlotter (inédit)

BRÜNO de Larry Charles

MANHUNT de Patrik Syversen (inédit)

WANTED de Tibur Bekmambetov (2008)

UNE NUIT A NEW YORK de Peter Sollett

BOUQUET FINAL de Michel Delgado (2008)

ANGLES D'ATTAQUE de Pete Travis (2008)

LA CITE DES HOMMES de Paulo Morelli (2008)

VENGEANCE de Johnnie To

VINYAN de Fabrice Du Welz

LE ROYAUME INTERDIT de Rob Minkoff (2008)

HARCELES de Neil LaBute (2008)

UNDERWORLD 3 de Patrick Tatopoulos

ELDORADO de Bouli Lanners (2008)

WHATEVER LOLA WANTS de Nabil Ayouch (2008)

SEXY DANCE 2 de Jon Chu (2008)

L'AN 1 : DES DEBUTS DIFFICILES de Harold Ramis

15 ANS ET DEMI de François Desagnat, Thomas Sorriaux (2008)

GO FAST de Olivier Van Hoofstadt (2008)

ORDINARY DECENT CRIMINAL de Thaddeus O'Sullivan (2000)

DOG SOLDIERS de Neil Marshall (2002)

CABIN FEVER de Eli Roth (2004)

ZOMBIE STRIPPERS de Jay Lee (inédit)

CE QUE PENSENT LES HOMMES de Ken Kwapis

LE SECRET DE LILY OWENS de Gina Prince-Bythewood

SURVIVRE AVEC LES LOUPS de Véra Belmont (2008)

EDEN LOG de Franck Vestiel (2007)

OBSESSED de Steve Shill (inédit)

AMERICAN PIE : STRING ACADEMY de Joe Nussbaum (inédit)


LES SCEPTIQUES

35233331_p

 

TRANSFORMERS 2 : LA REVANCHE de Michael Bay

2012 de Roland Emmerich

HARRY POTTER ET LE PRINCE DE SANG MELE de David Yates

FAST AND FURIOUS 4 de Justin Lin

APPLESEED EX MACHINA de Shinji Aramaki (inédit)

NOS 18 ANS de Frédéric Berthe (2008)

27 ROBES de Anne Fletcher (2008)

LA PROPOSITION de Anne Fletcher

DUPLICITY de Tony Gilory

CLIENTE de Josiane Balasko (2008)

LA FILLE DE MONACO de Anne Fontaine (2008)

YES MAN de Peyton Reed

LA NUIT AU MUSEE 2 de Shawn Levy

VATEL de Rolland Joffé (2000)

VILAINE de Jean-Patrick Benes, Allan Mauduit (2008)

DEUX JOURS À TUER de Jean Becker (2008)

MA VIE N'EST  PAS UNE COMEDIE ROMANTIQUE de Marc Gibaja (2007)

TWILIGHT – Chapitre 1 : facination de Catherine Hardwicke

CASH de Eric Besnard (2008)

LES BOUSES

 

35233650_p

 

SHROOMS de Paddy Breathnach (2008)

CONFESSIONS D'UNE ACCRO DU SHOPPING de P.J. Hogan

LE TRANSPORTEUR III de Olivier Megaton (2008)

DISCO de Fabien Onteniente (2008)

 

LES DÉCEPTIONS

35230581_p

PREDICTIONS de Alex Proyas

L'ATTAQUE DU METRO 123 de Tony Scott

LUCKY LUKE de James Huth

Posté par golgoth 67 à 14:58 - Commentaires [3] - Permalien [#]


mercredi 28 janvier 2009

Bilan ciné 2008

the_dark_knightwall_eno_country_for_old_mentwo_lovers30_jours_de_nuit
accros_the_universel_echangethere_will_be_bloodjunoa_bord_du_darjeeling
valse_avec_bachirmartyrssouthland_talesthe_fallthe_mist
into_the_wild3h10_pour_yumalust__cautionblindnessl_homme_sans_age

LES TOPS

les_tops

THE DARK KNIGHT de Christopher Nolan

WALL-E de Andrew Stanton

NO COUNTRY FOR OLD MEN de Joel et Ethan Coen

TWO LOVERS de James Gray

30 JOURS DE NUIT de David Slade

ACCROS THE UNIVERSE de Julie Taymor (2007)

L'ECHANGE de Clint Eastwood

THERE WILL BE BLOOD de Paul Thomas Anderson

JUNO de Jason Reitman

A BORD DU DARJEELING LIMITED de Wes Anderson

VALSE AVEC BACHIR de Ari Folman

MARTYRS de Pascal Laugier

SOUTHLAND TALES de Richard Kelly (inédit)

THE FALL de Tarsem Singh (inédit)

THE MIST de Frank Darabont

INTO THE WILD de Sean Penn

3H10 POUR YUMA de James Mangold

LUST, CAUTION de Ang Lee

BLINDNESS de Fernandos Meirelles

L'HOMME SANS AGE de Francis Ford Coppola (2007)



LES REUSSITES
les_r_ussites


FUNNY GAMES U.S. de Michael Haneke

SANS SARAH RIEN NE VA ! de Nick Stoller

INDIANA JONES ET LE ROYAUME DU CRANE DE CRISTAL de Steven Spielberg

DOOMSDAY de Neil Marshall

JOHN RAMBO de Sylvester Stallone

LE BON, LA BRUTE ET LE CINGLE de Kim Jee-Woon

LA GUERRE SELON CHARLIE WILSON de Mike Nichols  

IRON MAN de Jon Favreau

QUANTUM OF SOLACE de Marc Foster

SPEED RACER de Andy et Larry Wachowski

MENSONGES D'ETAT de Ridley Scott

SECRET DEFENSE de Philippe Haim

JCVD de Mabrouk el Mechri

EDEN LAKE de James Watkins

CHAMBRE 1408 de Mikaël Hafstrom

ROCKNROLLA de Guy Ritchie

DEATH SENTENCE de James Wan

SOYEZ SYMPAS REMBOBINEZ de Michel Gondry

MONGOL de Sergei Bodrov

L'ORPHELINAT de Juan Antonio Bayona

MR 73 de Olivier Marchal

APPALOOSA de Ed Harris

REVIENS-MOI de Joe Wright

MESRINE : L'INSTINCT DE MORT de Jean François Richet

MESRINE : L'ENNEMI PUBLIC No 1 de Jean François Richet

SECRET DEFENCE de Philippe Haim

LARGO WINCH de Jérôme Salle

LE CRIME EST NOTRE AFFAIRE de Pascal Thomas

SANS PLUS ATTENDRE de Rob Reiner

THE STRANGERS de Bryan Bertino (inédit)

LA CITE DE L'OMBRE de Gil Kenan

WACKNESS de Jonathan Levine

THIS IS ENGLAND de Shane Meadows (2007)

UN SECRET  de Claude Miller (2007)

NOS SOUVENIRS BRULES de Susanne Bier

REDACTED de Brian De Palma


LES DECEPTIONS

les_deceptions

SNEENEY TODD de Tim Burton

DIARY OF THE DEAD de Georges A. Romero

SMILEY FACE de Gregg Araki

REC de Paco Plaza, Jaume Balaguero

CLOVERFIELD de Matt Reeves

PHENOMENES de M. Night Shyamalan

VICKY CRISTINA BARCELONA de Woody Allen

LE RÊVE DE CASSANDRE de Woody Allen (2007)

PARIS de Cédric Klapisch

MIRRORS de Alexandre Aja

LA PERSONNE AUX DEUX PERSONNES de Nicolas, Bruno

X-FILES – REGENERATION de Chris Carter


LES SYMPATIQUES

les_sympatiques

OUTPOST de Steve Barker (inédit)

L'HEURE ZERO de Pascal Thomas (2007)

ELIZABETH : L'AGE D'OR de Shekhar Kapur (2007)

BLACK SNAKE MOAN de Craig Brewer (2007)

CHASSEURS DE DRAGONS Arthur Qwak, Guillaume Ivernel

NORWAY OF LIFE de Jens Lien (2007)

HANCOCK de Peter Berg

LES RUINES de Carter Smith

BLACK SHEEP de Jonathan King

L'INCROYABLE HULK de Louis Leterrier

AUSTRALIA de Baz Luhrmann

HELLBOY 2 : LES LEGIONS D'OR MAUDITES de Guillermo Del Toro

A LA CROISE DES MONDES : LA BOUSSOLE D'OR de Chris Weitz (2007)

L'ŒIL DU MAL de D.J. Caruso

SOLITAIRE de Greg McLean

LES PROIES de Gonzalo Lopez-Gallego

KUNG FU PANDA de Mark Osborne, John Stevenson

LE CŒUR DES HOMMES 2 de Marc Esposito (2007)

JACKPOT de Tom Vaughan

LAS VEGAS 21 de robert Luketic

SUPER BLONDE de Fred Wolf

THE DUCHESS de Saul Dibb

LE JOURNAL D'UNE BABY-SITTER de Robert Pulcini, Shari Springer Berman

DETOUR MORTEL 2 de Joe Lynch

CRIMES A OXFORD de Alex de la Iglesia

LA MOMIE : LA TOMBE DE L'EMPEREUR DRAGON de Rob Cohen

TAKEN de Pierre Morel

P.S. I LOVE YOU de Richard LaGravenese

COUP DE FOUDRE A RHODE ISLAN de Peter Hedges

HORTON de Jimmy Hayward, Steve Martino

TOKYO de Michel Gondry, leos Carax, Joon-ho Bong

GRACE IS GONE de James C. Strouse

CORTEX de Nicolas Boukhrief

LES LIENS DE SANG de Jacques Maillot

BIENVENUE CHEZ LES CH'TIS de Dany Boon

TONNERRE SOUS LES TROPIQUES de Ben Stiller

IL ETAIT UNE FOIS de Kevin Lima (2007)

DEATH RACE de Paul W.S. Anderson

BURN AFTER READING de Joel et Ethan Coen  

LE LIMIER de Kenneth Branagh

INTRACABLE de Gregory Hoblit

BEAUFORT de Joseph Cedar

DEUX SŒURS POUR UN ROI de Justin Chadwick

LE JOUR OU LA TERRE S'ARRETA de Scott Derrickson

PENELOPE de Mark Palansky

LE MONDE DE NARNIA : CHAPITRE 2 – PRINCE CASPIAN de Andrew Adamson

LES CHRONIQUES DE SPIDERWICK de Mark Waters

AU BOUT DE LA NUIT de David Ayer

CLEANER de Renny Harlin

LE DERNIER GANG de Ariel Zeitoun (2007)

TEETH de Mitchell Lichtenstein

MAMMA MIA ! de Phyllida Lloyd


LES SEPTIQUES

les_septiques

4 FILLES ET UN JEAN 2 de Sanaa Hamri, Christine A. Sacani (inédit)

LE ROI SCORPION 2 de Russell Mulcahy

CHRYSALYS de Julien Leclercq (2007)

UN JOUR, PEUT ETRE de Adam Brooks

4 MOIS, 3 SEMAINES, 2 JOURS de Cristian Mungiu (2007)

LE NOUVEAU PROTOCOLE  de Thomas Vincent

DETENTION SECRETE de Gavin Hood

BENJAMIN GATES ET LE LIVRE DES SECRETS de Jon Turteltaub

MAX LA MENACE de Peter Segal

BABYLON A.D. de Mathieu Kassovitz

FRONTIERE(S) de Xavier Gens

DANTE 01 de Marc Caro

JUMPER de Doug Liman

AUGUST RUSH de Kirsten Sheridan

BIENVENUE AU COTTAGE de Paul Andrew Williams

LA VIE D'ARTISTE de Marc Fitoussi (2007)


LES BOUSES

les_bouses

ENFIN VEUVE de Isabelle Mergault

D-WAR de Shim Hyung-Rae

LES MESSAGERS de Danny et Oxide Pang (2007)

L'AMOUR DE L'OR de Andy Tennant

10 000 de Roland Emmerich

ALIEN VS PREDATOR – REQUIEM de Colin et Greg Strause

RISE de Sebastian Gutierrez


Posté par golgoth 67 à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 26 mai 2008

Across the universe

across_the_universeDe Julie Taymor : S’il y a bien un genre avec lequel j'ai vraiment du mal, c'est celui de la comédie musicale. Dernièrement j'ai tenu 10 minutes devant Hairspray, j’ai passé le calvaire pendant les moments chantés de Sweeny Todd, seul Les chansons d'amour m'avait complètement bluffé et réconcilié avec le genre. Et là est arrivée la bande annonce de Across the universe qui m'avait totalement enthousiasmé ; imaginez la musique des Beatles illustrée par des images flamboyantes, avec en sous texte le flower power et la guerre du Vietnam. La vision du film n'a fait que décupler ce que la BA présageait : un feu d'artifice sonore, visuel et chorégraphique, une célébration de l'amour et de la vie. Across the universe évite l'écueil du naïf et du manichéen en apportant une dimension sociale aux chansons des Fab Four. Quoi de plus logique finalement que le répertoire des Beatles pour illustrer tous les ressentiments d'une époque, les 60's. A l'instar d'un Baz Luhrmann et de son Moulin rouge, Julie Taymor (Frida) réinvente le genre. On s'en retrouve transporté, touché, subjugué et même hypnotisé par un flot sensoriel enivrant et psychédélique. Le tout emmené par des acteurs magnifiques et des caméos géniaux (Bono, Joe Cocker, Salma Hayek). Across The universe est tout simplement un grand moment de cinéma, une claque émotionnelle et visuelle.

9/10

Posté par golgoth 67 à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 22 mai 2008

The Good, the Bad and the Weird

Le bon, la brute et le cinglé. Rien que pour saliver, voici la bande annonce qui tue.

Posté par golgoth 67 à 11:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 9 avril 2008

Doomsday

doomsdayde Neil MARSHALL : Fans de ciné des 80's (comme moi) ce film est fait pour vous. Voici que débarque dans nos contrés (hélas dans très peu de salles comme beaucoup de films de genre ces derniers temps) le dernier film de Neil Marshall le réalisateur du génialissime The descent. En effet à l'instar des Tarantino/Rodriguez et de leur Grindhouse, Marshall nous livre un pur film de fanboy en hommage à son genre préféré, celui des 80's. Il avait annoncé la couleur, "je voulait faire un pur divertissement", il y parvient haut la main tant son film est sincère et généreux. Marshall n'y va pas par quatre chemins avec ses références, Doomsday est un véritable mix entre New-York 1997, Mad Max II, Aliens, Les guerriers de la nuit et les Z italiens post-nuken. Son héroïne, la superbe Rhona Mitra, est carrément le double au féminin du Snake Plissken de Carpenter, elle est même borgne comme lui. La réalisation est elle aussi très 80's évitant au maximum les effets numériques. La musique est au diapason, typiquement de l'époque, Franky goes to Hollywood et consort accompagnent les morceaux de bravoure de Doomsday. Et quel morceaux de bravoure, ça ne s'arrête jamais, c'est ultra gore (putain ça charcle grave), bourrin et parfois pornawesque, ce qui rend Doomsday jouissif à souhait. Et même si le budget n'est que de 30 millions de $, il transpire à l'écran et fait la nique à bien de blockbusters actuels. Alors oui Doomsday n'est pas parfait, c'est parfois too much, ça n'invente rien, c'est un best off, mais c'est toujours fait dans l'esprit et c'est ce qui fait de ce film une réussite et un culte en puissance.

7/10
  

Posté par golgoth 67 à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


mardi 1 avril 2008

The Machine Girl

Amateurs de Z, réjouissez-vous, en voilà un qui s'annonce bien gratiné ! Du pur délire en perspective !

Posté par golgoth 67 à 13:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 11 mars 2008

Bilan ciné 2007

ratatouillela_vie_des_autreslettres_d_iwo_jimaplanette_terreurstardust

300les_promesses_de_l_ombrerocky_balbaosunshineapocalypto

abandonn_eboulevard_de_la_mortcashbackmy_blueberry_nightscaramel

persepolis99_fa_l_interieurhot_fuzzjesse_james

mise___prixtime28_semaines_plus_tard


LES TOPS

c032


RATATOUILLE de Brad Bird                                                                      

LA VIE DES AUTRES de Florian Henckel Von Donnersmarck    

LETTRES D'IWO JIMA de Clint Eastwood

300 de Zack Snyder

SUNSHINE de Danny Boyle

APOCALYPTO de Mel Gibson                                                                                                      

STARDUST, LE MYSTERE DE L'ETOILE de Matthew Vaughn                                                      

PLANETE TERREUR de Robert Rodriguez    

LES PROMESSES DE L'OMBRE de Davis Cronenberg

CARAMEL de Nadine Labaki

MY BLUEBERRY NIGHTS de Wong Kar-Wai

CASHBACK de Sean Ellis

ROCKY BALBOA de Sylvester Stallone

ABANDONNEE de Nacho Cerda

BOULEVARD DE LA MORT de Quentin Tarantino

A L'INTERIEUR de Julien Maury, Alexandre Bustillo

99 FRANCS DE Jean Kounen

PERSEPOLIS de Marjane Satrapi, Vincent Paronnaud

L'ASSASSINAT DE JESSE JAMES PAR LE LÂCHE ROBERT FORD de Andrew Dominik

HOT FUZZ de Edgar Wright

MI$E A PRIX de Joe Carnahan

TIME de Kim Ki-Duk

28 SEMAINES PLUS TARD de juan Carlos Fresnadillo

 

LES REUSSITES


c011

 

LES CHANSONS D’AMOUR de Christophe Honoré

ZODIAC de David Fincher

INLAND EMPIRE de David Lynch

LA NUIT NOUS APPARTIENT de James Gray

RAISONS D'ETAT de Robert De Niro

AMERICAN GANGSTER de Ridley Scott

CONTRE-ENQUETE de Franck Mancuso

BLOOD DIAMOND de Edward Zwick

LE DERNIER ROI D'ECOSSE de Kevin Macdonald

HOSTEL – CHAPITRE 2 de Eli Roth

LES SIMPSON – LE FILM de David Silverman

ALPHA DOG de Nick Cassavetes

LE SECRET DE TERABITHIA de Gabor Csupo

2 DAYS IN PARIS de Julie Delpy

7H58 CE SAMEDI-LA de Sidney Lumet

L'ENNEMI INTIME de Florent Emilio Siri

L'INCROYABLE DESTIN DE HAROLD CRICK de Mark Foster

EN CLOQUE, MODE D'EMPLOI de Judd Apatow

SUPERGRAVE de Greg Mottola

IDIOCRACY de Mike Judge

STEAK de Quentin Dupieux

LA VENGEANCE DANS LA PEAU de Paul Greengrass

PIRATES DES CARAÏBES, JUSQU'AU BOUT DU MONDE de Gore Verbinski

DIE HARD 4 – RETOUR EN ENFER de Len Wiseman

LA MOME de Olivier Dahan

EXILE de Johnnie To

GONE BABY GONE de Ben Affleck

LES FANTÔMES DE GOYA de Milos Forman 

THE RETURN de Asif Kapadia

LES CONTES DE TERREMER de Goro Myazaki


LES DECEPTIONS

c010

BUG de William Friedkin

SPIDER-MAN 3
de Sam Raimi

HALLOWEEN de Rob Zombie

PARANOID PARK de Gus Van Sant

LA LEGENDE DE BEOWULF de Robert Zemeckis 

SOUFFLE de Kim Ki-Duk

JE SUIS UN CYBOG de Park Chan-Wook

JE SUIS UNE LEGENDE de Francis Lawrence


LES SYMPATIQUES


c008

ENSEMBLE, C’EST TOUT de Claude Berri

LE SERPENT de Eric Barbier

TRUANDS de Frederic Schoendoerffer

HANNIBAL LECTER : LES ORIGINES DU MAL de Peter Weber

MASSACRE A LA TRONCONNEUSE : LE COMMENCEMENT de Jonathan Liebesman

YOU KILL ME de John Dal

PATHFINDER de Marcus Nispel

MOTEL de Nimrod Antal

CHRONIQUE D'UN SCANDALE de Richard Eyre

LA CITE INTERDITE de Zhang Yimou

DANS LA VALLEE D'ELAH de Paul Haggis

UN CŒUR INVAINCU de Michael Winterbottom

LE ROYAUME de Peter Berg

MICHAEL CLAYTON de Tony Gilroy

CEUX QUI RESTENT de Anne Le Ny

UN JOUR SUR TERRE de Alastair Fothergill, Mark Linfield

LA NUIT AU MUSEE  de Shawn Levy 

ECRIRE POUR EXISTER de Richard LaGravenese

LE COME BACK de Marc Lawrence

HYPER TENSION de Mark Neveldine, Brian Taylor

LES VACANCES DE MR BEAN de Steve Bendelack

LES ROIS DU PATIN de Josh Gordon, Will Speck

SHOOT'EM UP de Michael Davis

BANDE DE SAUVAGES de Walt Becker

WAITRESS de Adrienne Shelly

LES FEMMES DE SES REVES de Peter et Bobby Farrelly

DEAD OR ALIVE de Corey Yuen

A LA RECHERCHE DU BONHEUR de Gabriele Muccino

INVASION de Oliver Hirschbiegel

WILDERNESS de Michael J. Basset

A VIF de Neil Jordan

LA DERNIERE LEGION de Doug Lefler


 LES SEPTIQUES

c006

FIDO de Andrew Currie

ROGUE L'ULTIME AFFRONTEMENT de Phillip Atwell

PREMONITIONS de Mennan Yapo

OCEAN'S 13 de Steven Soderbergh

HOLLYWOODLAND de Allen Coulter

L'ILLUSIONISTE de Neil Burger

BOBBY de Emilio Estevez

AU NOM DE LA LIBERTE de Phillip Noyce      

LE VOILE DES ILLUSIONS de John Curran

LES OUBLIEES DE JUAREZ de Gregory Nava

PARANOÏAK de D.J. Caruso

AMERICAN HAUNTING de Courtney Solomon

HITCHER de Dave Meyers

LA FAILLE de Gregory Hoblit

MR BROOKS de Bruce A. Evans

TMNT LES TORTUES NINJA de Kevin Munroe

THE MARINE de John Bonito

SHREK LE TROISIEME de Chris Miller, Raman Hui

HARRY POTTER ET L'ORDRE DU PHENIX de David Yates

TRANSFORMERS de Michael Bay


LES BOUSES

c028

 

GOAL 2  LA CONSECRATION de Jaume Collet-Serra 

BOARDING GATE de Olivier Assayas

SAW 4 de Darren Lynn Bousman

NEXT de Lee Tamahori

RESIDENT EVIL : EXTINCTION de Russell Mulcahy

GHOST RIDER de Mark Steven Johnson

LA COLLINE A DES YEUX 2 de Martin Weisz


Posté par golgoth 67 à 10:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 15 décembre 2007

Mes achats DVD de la semaine

Bon, comme je n'ai plus le temps d'écrire des critiques en ce moment, voici mes derniers achats de DVD, histoire que ce blog vive encore.

blade_runner    Bd_de_la_mort   suspiria

__bout_portantCe dernier je l'ai même gagné sur l'excellent site Ecran Large.

Posté par golgoth 67 à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 18 octobre 2007

Ratatouille

ratatouillede Brad BIRD : Les superlatifs risquent de me manquer pour décrire la nouvelle production Pixar. Loin de tout cynisme ou de crétinerie, les histoires du studio Pixar continuent à émerveiller. Le génialissime Brad Bird (Le Géant De Fer, Les Indestructibles) remet le couvert. Sa maestria de la réalisation alliée à une technique 3D époustouflante, et des personnages touchants et émouvants font de Ratatouille un régal de tous les instants. Plus Disneyen, dans le bon sens du terme, que les autres productions du studio, Ratatouille est une magnifique ode à la création, à la différence, au bon goût, ainsi qu'une charge contre le consumérisme. Il met à l'honneur notre bel art culinaire dans ce Paris gentiment cliché (Amélie n'est pas loin) sans jamais perdre de vue que art et humilité peuvent faire bon ménage. Délicieusement exquis.

 
9/10

Posté par golgoth 67 à 18:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

The Marine

the_marinede john BONITO : Ah! Ça faisait longtemps que je n’avais pas vu un nanar aussi jouissif que ça. De la bombe je vous dis, on se croirait de retour dans les 80’s où nos chers gros bras régnaient en maîtres. L’ex-catcheur John Cena se la joue Van Damme des grands jours dans des scènes d’action nawesques mais se fait voler la vedette par un Robert Patrick (Terminator 2) en chef de gang déchaîné mais surtout auto parodique. Les dialogues sont d’anthologie (si vous pouvez voir le film en Z1 québécoise c’est encore mieux), ça bourrine à tout va, et on se fend la poire tellement c’est con. La meilleure comédie (involontaire) de l’année.

5/10

Posté par golgoth 67 à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

The Condemned

condemnedde Scott WIPER : Un producteur sans scrupule libère illégalement les pires condamnés à mort de la planète dans le seul but de les faire participer à un jeu diffusé sur le net qui consiste à ce que ces messieurs, dames s’entretuent pour qu’il n’en reste plus qu’un. Ca se veut être une charge sur la TV réalité ou sur le voyeurisme sur le net, mais surtout ça critique ouvertement la violence alors que pendant 1h30 des musclors se mettent sur la tronche avec un plaisir non dissimulé. Edifiant de conneries, The Condemned se la joue sérieux et se permet même d’être moralisateur. Seul Vinnie Jones tire son épingle du jeu en cabotinant à l’extrême, mais c’est bien peu face à l’ampleur du désastre. Une purge à éviter.

3/10

Posté par golgoth 67 à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Plane Dead

plane_dead de Scott THOMAS : Après l'inénarrable Des Serpents Dans L’Avion voici Plane Dead. Sortie de nulle part cette série B fleure bon le Z. Remplacez les serpents par des zombies et vous obtenez une bonne poilade de 1H20 avec des zombies à gogo (ils y en a même qui sortent du planché du zinc, cool…), des SFX chip, et du gore bien gratiné. C’est bête mais ça défoule.




5/10

Posté par golgoth 67 à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 2 octobre 2007

Raisons d'état

raison_d_etat

(the good shepherd) de Robert DE NIRO : Mêlant habillement drame et thriller d'espionnage façon 70's, Raisons d'état s'attache à décrire un univers froid, d'aliénation et de déshumanisation où chaque individu est un pion, un élément du puzzle, mais surtout il peint un monde où les sentiments sont prohibés. Tel un pantin désincarné, le personnage de Matt Damon (un des fondateurs de  la CIA), sert le pouvoir, mais à l’inverse de celui de La Vie Des Autres,    il va s'enfermer dans la paranoïa et devenir un véritable monstre. De facture classique, Raisons d'état n'en est pas moins efficace, et pendant près de 3H00 il mêle intelligemment grande et petite histoire. Il passe en revue plus de 30 ans de géopolitique et d'histoire de la CIA délivrant au passage quelques clés et dessous de la politique extérieure Américaine. Matt Damon, à cent lieux de son rôle d'espion de Jason Bourne, est impeccable, et Angélina Jolie, sa femme, vraiment poignante. Le reste de la distribution est impressionnante : De Niro, Turturro, Hurt, Baldwin, Pesci pour les plus connus. Alors que sa carrière d'acteur semble tourner un peu en rond, Robert De Niro nous rappelle que ses talents sont multiples, et confirme avec ce deuxième film que l'on pourra aussi compter sur lui comme réalisateur.

7,5/10  

Posté par golgoth 67 à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Aqua Teen Hunger Force Colon Movie For Theatres

aqua_teende Matt MAIELLARO, Dave WILLIS : Attention OFNI (objet filmique non identifié). Je regarde toutes les semaines le box office Américain et il y a quelque temps j'ai vu qu'un film à petit budget cartonnait bien (toute proportion gardée), mais c'est surtout son titre loufdingue qui m'a intrigué. En fait c'est le long métrage tiré d'une série animée qui passe sur le satellite. J'ai visionné sa bande annonce et je suis resté sur le cul, plus tard j'ai pu voir le DVD Z1 et là c'est la mâchoire qui est tombée par terre. what the fuck is this ? C'est les aventures d'un cornet de frittes, d'un verre à soda et d'une boulette de viande (!?), une sorte de croisement sous acide entre les Simpson et South Park. C'est complètement barré, corrosif, surréaliste, nonsensique, bordélique, gore et trash. Bref c'est un pur monument de n'importe nawak hilarant et halluciné qui tue tout sur son passage. Mort de rire.

 8/10

Posté par golgoth 67 à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

The Return

the_returnde Asif KAPADIA : The Return n'est pas le énième thriller surnaturel. Non pas qu'il soit très original, quoi que, mais il s'y dégage une mélancolie et une tristesse dûe à la peinture de cette Amérique profonde, celle des oubliés, des loosers. Sarah Michelle Gellar est vraiment convaincante dans ce rôle de paumée à la recherche de soi. La réalisation sobre, mais efficace nous restitue bien les moments de confusion mentale, et le mystère perdure durant tout le film. De plus la photo est magnifique et confère au film un coté réaliste. Une jolie réussite.

 

7/10

Posté par golgoth 67 à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fido

fidode Andrew CURRIE : prenant pour modèle le superbe Pleasantville de Gary Ross, Fido installe son histoire dans l’Amérique de l’après guerre à la seule différence que la victoire n’a pas eu lieu contre les nazis mais contre les zombies. Ces derniers, domestiqués, sont devenus les larbins des classes supérieures. Fido se voulait être une comédie corrosive sur l’american way of life et sur les différences, or il n’atteint que très rarement son but. La faute à un scénario trop timoré qui ne va pas au bout de ses idées, à une réalisation trop paresseuse, et à des acteurs trop fades. Malgré quelques passages réussis, on s’ennuie ferme.

5,5/10

Posté par golgoth 67 à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Paranoïak

paranoiak(Disturbia) de D.J. CARUSO : Sorte de Fenêtre Sur Cours pour ado, Paranoïak fait illusion pendant une bonne partie. En effet le portrait d’ado mal dans sa peau est assez réussi et bien soutenu par l’interprétation de Shia LaBeouf (moins insupportable que dans Transforners). Mais malheureusement la partie thriller est complètement foirée. Il n’y a pas de suspens, c’est poussif et sans imagination, voir même grotesque. Ca plombe tout le film, dommage.

5,5/10

Posté par golgoth 67 à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Hot Fuzz

hot_fuzzde Edgar WRIGHT : Le duo ou plutôt le trio (si on ajoute l'acteur Nick Frost) de Shawn Of The Dead a encore frappé. Après avoir parodié les films de zombies avec finesse et respect, ils réussissent le même tour de force en s'attaquant aux buddy movies. Edgar Wright (réalisateur) et Simon Pegg (scénariste) connaissent leurs classiques sur le bout des doigts, sans jamais verser dans le cynisme, ils s'accommodent des codes du genre et leur réinterprétation à la sauce humoristique so british est à mourir de rire. Genre essentiellement urbain, le buddy movie est ici transposé  dans la belle campagne anglaise, ce qui confère au film un coté encore plus décalé et anachronique, égratignant au passage le "roastbeef way of life". Hot Fuzz est un vrai régal, il distille son humour totalement débridé autant dans sa première partie plutôt calme, que par la suite où tout s'accélère et devient démentiel. La réalisation se met au diapason du genre et s'emballe aux moments forts du film, gunfight, poursuites, baston et gags gores sont totalement survoltés. Les acteurs, tous excellents, s'en donnent à cœur joie dans le cabotinage, Simon Pegg et Nick Frost en tête, ainsi que les seconds rôles, Timothy Dalton génial, et même les caméos comme Peter Jackson et Cate Blanchett. Sans aucun doute la comédie de l'année, Hot Fuzz se transforme en culte instantané.

8,5/10

Posté par golgoth 67 à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Hostel - Chapitre 2

hostel_2

(Hostel : part 2) de Eli ROTH : Le premier Hostel m’avait laissé sur ma faim. Le coté glauque était assez réussit quoi que très peu gore à mon goût, mais la première partie très « Américan Pie like » laissait à désirer sauf sur son coté très nudies. Hostel 2 a le mérite de gommer un peu ce coté teen movies, de plus son originalité et sa réussite réside dans le fait que l’on passe à l’envers du décors. En effet même si le scénario suit toujours les victimes, Hostel 2 s’intéresse surtout aux bourreaux, à leurs motivations, leurs doutes et leurs perversions. Cela donne quelques scènes de dialogues et de tortures bien gratinées tout en amplifiant le coté humour noir du premier. Supérieur dans tous les domaines, plus abouti, plus gore, plus fun et moins con, Hostel 2 est le film de la maturité pour son auteur.

7/10

 

Posté par golgoth 67 à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les Simpson - Le film

simpson(The Simpsons Movie) de David SILVERMAN : Quel plaisir de voir la famille Simpson sur grand écran même si le film n’apporte rien de plus par rapport à la série TV, si ce n’est qu’un plaisir prolongé. Le film aurait pu s’essouffler vu la longueur inhabituelle des aventures de Homer et de sa clique, mais ce n’est pas le cas. Cela n’en reste pas moins délirant, corrosif, affreux, sale, bête et méchant, bref ça fusille dans tous les sens, là est l’essentiel.

7/10

Posté par golgoth 67 à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]